POESIE de Anita : A mon Ivrogne de Père , Pardonnes moi Mon PAPA !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

POESIE de Anita : A mon Ivrogne de Père , Pardonnes moi Mon PAPA !

Message par Aracknida72 le Dim 29 Jan - 21:03

Mon Arrivée sur le Forum de Poésie
dont le Fondateur est SandiPoète


Oh là , je vais pouvoir me lâcher ! Grace à Toi ,
Monsieur SandiPoète  touchée par puissant Poème
j'en avais la gorge serrée , les larmes aux yeux !
Merci , Monsieur le Fondateur  

Puis le voile des Souvenirs se déchira :

Mon Père aussi était un alcoolique , à mes 11 ans
nous l'avons quitté , abandonné à son sort !
Comment apprendre la tendresse dans la violence ?

Mon Père , à qui je ne savais plus dire Papa !
Faisant nôtre signe de croix derrière la porte
lorsqu'il nous sifflait dehors pour rentrer !

Les jambes qui tremblaient à tomber après ,
la peur de le croiser par hasard même de loin ,
la peur qui donne des ailes pour courir si vite ,
pour passer les zones sombres en rentrant d'école !

Mais aimer un tel Père , c'est pas si simple !
Les autres ne comprennent pas la douleur , la honte !
Heureusement , j'ai rencontré un homme patient
passant des heures à peigner les cheveux rares
à la nuque de sa tête dégarnie
c'était le mari de nôtre nourrisse !
Partout toujours des étincelles sont là pour garder
l'équilibre .

A l'école avoir l'étiquette d'être enfant à problèmes .
Avoir le BEPC et ne pas pouvoir aller en seconde !!!
J'avais si peur d'y ressembler !
Etre fille d'alcoolique !!! je sais ce que çà veux dire !

MERCI A VOUS D'ETRE là et DE VOUS EXPRIMER AINSI


à Mon Père ,


Dernière édition par Aracknida72 le Sam 11 Mar - 13:14, édité 1 fois

_________________
[[size=13]font=Georgia]Pour vôtre pas sage bien guidé jusqu'ici ,

Mais surtout : pour ma Muse , ou mes Muses et les Vôtres , un Grand MERCI
Par ce qu'Elles nous offres tant de Fleurs et d'éclairages ( éclairs-sans âges )

Muriautine Day's in the Sarthe my Country !

Aracknida72
Admin

   

[/font][/size]
avatar
Aracknida72
Admin

Date d'inscription : 09/01/2017
Age : 58
Localisation : Sarthe

http://78anita72.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: POESIE de Anita : A mon Ivrogne de Père , Pardonnes moi Mon PAPA !

Message par Aracknida72 le Dim 29 Jan - 21:16

A mon Ivrogne de Père ( Pardonnes-moi Papa ! )

Léa orpheline avec un fort caractère , travaillait dans les champs .
A l'époque les vaches étaient dehors normalement , naturellement .
Lorsqu'il faisait grand froid , par un hivers beaucoup plus  rude
Léa se réchauffaient les mains entre les cuisses de l'animal patient .

Léa traversa les deux guerres , forgeant encore plus son caractère .
Elle eût trois enfants , deux filles et un garçon et regretta toute sa vie
d'avoir essayé de perdre le dernier , mais il s'est accroché , en résistant .
Il voulait venir, le fœtus est devenu bébé jusqu'à terme contre sa volonté ,
elle deviendra donc sa mère et ils seront ainsi très liées à partir de cet instant .
Coupable ,
elle avait inscrit dans leurs corps les pages d'un livre d'épreuves amères .

Léa était femme courageuse et de tête , et n'avait pas peur de l'ouvrage .
Peut être que c'est le travail qui avait peur d'elle , très maline et efficace .
Petite style Édith Piaf , et connaissant la vie son humour était caustique .
Son fils grandit , espiègle , hyper actif , proche de la nature et des animaux ,
Il était fréquent de voir chez eux , un renard , un corbeau , des pies , des chats .

Son fils Serge , par un jour malheureusement dramatique , eu un accident grâve .
Il avait 12 ans et tomba dans le coma 3 jours , pour cause de sa rate éclatée .
Il fût l'un des premiers qui eurent à subir cette opération d'extrême urgence .
Mais il fût décidé d'aller chercher le curé pour lui donner les derniers sacrements .
Lorsque Serge se réveilla à la fin de la cérémonie d'où il fût appelé par une phrase
très particulière de " Trompe la mort " ! à la surprise de tous !

Serge se rétablit , avec une cicatrice très large en travers du devant de son corps ,
comme une ceinture de sécurité dessinée gravée dans sa chair , comment oublier ?
Il continua son chemin , comme les autres . il avait du charme et aimait chanter .
Il sifflait comme les merles , jouait de l'harmonica et sa beauté masculine proche
d'Yves Montand et de Reggiani  , il plaisait .

Mais il était de la génération des jeunes qui partirent pour faire la guerre d'Algérie !
Serge se retrouva là-bas , pour vivre des épreuves terribles avec d'autres comme lui !
Combien sont revenus sans séquelle ? Combien sont revenus marqués alcooliques ?
Serge aimait les animaux , mais là c'était autre chose , il fût piqué par un scorpion ,
et çà ne rigole pas vraiment ces bêtes là ! Je ne connais pas les détails du comment !

Serge fréquentait déjà , il avait trouvé une femme , qui avait la beauté typique , années 50
comme les actrices américaines en vogue . Elle l'aimait aussi semble t'il , mais pas mâture.
La garantie d'un bonheur conjugal ne se situe pas sur l'esthétique extérieur d'un couple.
La beauté physique tant recherchée ou jalousée par d'autres peut aussi créer des problèmes.
Par ce que plus cette femme grande devenait très belle se faisant remarquer sans provoquer.
Serge était amoureux pendant qu'il en devenait très jaloux , agressif , violent et alcoolique !

De cette union , sont nées trois filles , véritablement princesses adorables et très mignonnes.
Le couple était très fier , mais la misère était déjà dans le foyer , beaucoup de peurs et pleurs.
Les deux parents étaient actifs et travaillaient donc ne manquaient pas des moyens financiers
mais trop sous tensions , par deux caractères forts trop marqués par : Dominant et Soumise !
Serge devenait imprévisible , volcanique , éruptif , colérique , violent , dans une ambiance
infernale et électrique , toujours sur le qui vive mode alerte permanent ! ni de repos tranquille.

Pour les trois filles , il fallait bien aller à l'école comme tout le monde et cacher sa misère visible.
Mais ce n'était pas toujours facile selon l'endroit où étaient placées en vérité les marques bleues.
Traces qui jurent sur un petit corps fragile par tant de coups de ceintures réguliers et cycliques .
Pour l'isolement dans l'armoire , c'était bien moins dramatique , presque une chance d'être à l'abris,
avec une petite ampoule de la machine à coudre , cachée dans les manteaux , se sentir en sécurité .
Mais le pire gardé très longtemps , c'était le réflexe de se protéger le visage avec les bras tête baissée.

Enfance où la souffrance n'était pas le manque d'argent , les parents étant ouvriers à l'usine .
Mais où le dressage était sévère en pratique d'éducation des enfants de cette époque là .
Il fallait écouter et obéïr sans répondre , même si c'est injuste et sans raison voir contradictoire .
Les corrections pleuvaient pour les fesses ou le visage , çà dépendait de l'humeur du moment .
L'une des filles réalisa peut être à tord , qu'elle était infirme du cœur à ne pas pouvoir aimer ,
sauf tous les animaux qu'elle rencontrait facilement sur son chemin lorsqu'elle était enfin seule .

Avoir de bonnes notes , bien apprendre ses leçons pendant les secousses sysmiques familiales .
Souvenirs d'une femme , d'une mère battue régulièrement assommées devant ses enfants .
Souvenirs d'une femme , d'une mère avec l'arcade sourcilière coupée par un coup de poing !!!
çà saigne énormément , c'est terriblement choquants , et traumatisants , déstabilisants .
Être attaquée à la tête et au visage sans penser aux conséquences qu'elle subissait par otite
et  mastoïdite grave pour soigner à cette époque là . Et sourire en faisant bonne figure .
Mais elle avait le regard si profond de douleurs enfouies , le regard de la vérité toute nue ,
qui est capable de le soutenir sans frémir , de le comprendre sinon ceux qui l'on connue de prés .
C'est ma mère , ma MAMAN !


Dernière édition par Aracknida72 le Sam 11 Mar - 13:13, édité 1 fois

_________________
[[size=13]font=Georgia]Pour vôtre pas sage bien guidé jusqu'ici ,

Mais surtout : pour ma Muse , ou mes Muses et les Vôtres , un Grand MERCI
Par ce qu'Elles nous offres tant de Fleurs et d'éclairages ( éclairs-sans âges )

Muriautine Day's in the Sarthe my Country !

Aracknida72
Admin

   

[/font][/size]
avatar
Aracknida72
Admin

Date d'inscription : 09/01/2017
Age : 58
Localisation : Sarthe

http://78anita72.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: POESIE de Anita : A mon Ivrogne de Père , Pardonnes moi Mon PAPA !

Message par Aracknida72 le Dim 29 Jan - 21:17

Suite "" Pardonnes Moi Papa ! ""

Divorce par évidences et déchéance paternel pour
déclaré tortionnaire familiale ! Coupé sans retour !
Gangrène à la jambe d'où obligation d'amputation .
Dans le désert affectif pour sa jambe orthopédique .
Abandon de toute sa famille , femme et ses 3 filles .

Déchéance totale par l'alcool , il est mort clochard
à 45 ans , j'en avais 20 .
Tendresse particulière pour ces naufragés de la vie .



PARDONNES MOI PAPA

SI TU AS FAIT DES ERREURS

TU LES AS PAYEES TRES CHERES

TU NOUS AS MAL AIME ,

MAIS JE SUIS CERTAINE QUE

TU NOUS AS AIME TRES FORT



PARDONNES MOI PAPA

JE PENSE A TOI SOUVENT

JE NE ME RAPPELLE PAS

DE LA CHALEUR DE TES BRAS

TU AURAIS 82 ans ,

ET J'AIMERAIS T'EMBRASSER


PARDONNES MOI PAPA !


Dernière édition par Aracknida72 le Sam 11 Mar - 13:12, édité 1 fois

_________________
[[size=13]font=Georgia]Pour vôtre pas sage bien guidé jusqu'ici ,

Mais surtout : pour ma Muse , ou mes Muses et les Vôtres , un Grand MERCI
Par ce qu'Elles nous offres tant de Fleurs et d'éclairages ( éclairs-sans âges )

Muriautine Day's in the Sarthe my Country !

Aracknida72
Admin

   

[/font][/size]
avatar
Aracknida72
Admin

Date d'inscription : 09/01/2017
Age : 58
Localisation : Sarthe

http://78anita72.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: POESIE de Anita : A mon Ivrogne de Père , Pardonnes moi Mon PAPA !

Message par Aracknida72 le Dim 29 Jan - 21:18

suite ""  Pardonnes moi PAPA ""



Oui , moi aussi , je suis anti alcool , et anti bar

Mais j'ai eu une visualisation :

Où je ferais un tableau à l'huile .           

Mon sujet : j'y peindrais la devanture d'un Bar


avec plein de personnes devant , qui déposeraient des fleurs , sur le trottoirs

Pour toutes les victimes dont :  LES FAMILLES


............................................les alcooliques

............................................leurs femmes

............................................leurs enfants

............................................les victimes par accidents  des alcooliques .


Dernière édition par Aracknida72 le Sam 11 Mar - 13:11, édité 1 fois

_________________
[[size=13]font=Georgia]Pour vôtre pas sage bien guidé jusqu'ici ,

Mais surtout : pour ma Muse , ou mes Muses et les Vôtres , un Grand MERCI
Par ce qu'Elles nous offres tant de Fleurs et d'éclairages ( éclairs-sans âges )

Muriautine Day's in the Sarthe my Country !

Aracknida72
Admin

   

[/font][/size]
avatar
Aracknida72
Admin

Date d'inscription : 09/01/2017
Age : 58
Localisation : Sarthe

http://78anita72.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: POESIE de Anita : A mon Ivrogne de Père , Pardonnes moi Mon PAPA !

Message par Aracknida72 le Dim 29 Jan - 21:20

J'ai écouté la chanson de Daniel Guichard pour le début de l'écriture , et mes souvenirs sont revenus facilement !


Tu aurais 82 ​ans , Mon Vieux Papa ,   

Si tu étais là , près de moi , je te parlerais et je te dirais :             

" Est ce que tu te rappelles de moi , Papa ? "

​Lorsque j'étais derrière toi , sur ta mobylette bleue
​les pieds bien mis dans les sacoches ouvertes ,
et te serrant très fort avec mes petites mains potelées
autour de toi accrochées à ta veste , nous deux .
Pour ne pas m'envoler pendant que tu filais sur la route
le nez au vent pour le fendre à ton allure prudente
Tu ne disais rien , mais je le sentais , je le savais .
​Tu étais heureux et bien vivant pendant ces moments là
Je sais que tu aimais nôtre complicité tout simplement .

" Est ce que tu te rappelles de moi , Papa ? "

Lorsque nous allions chercher les gros escargots
avec une petite lampe de poche le soir à la nuit noire .
​Tu m'avais bien expliqué comment les trouver à la pluie .
C'était très facile , derrière les vieilles pierres humides ,
dessous une taule ondulée , à la sortie d' un buisson .

" Est ce que tu te rappelles de moi , Papa ? "

​Lorsque nous allions chercher des champignons
dans les bois ​souvent et faisant surtout attention
de ne pas casser les branches mortes trop sèches .
Être léger sans faire de bruit , en suivant tes pas .
​Mais surtout attention encore tenir branches ,
pour ne pas quelles fouettes bêtement le visage .
Vraiment penser par respect toujours au suivant .

​Et puis aussi les châtaignes , pour quelques sacs
prendre des risques , car parfois il y avait un garde
et tu nous as fait sauter par dessus des grillages
très hauts , toujours sans problème , je n'ose pas
aujourd'hui penser , à la hauteur réelle inquiétante !

" Est ce que tu te rappelles de moi , Papa ? "

Lorsque le soir du catch , à la table de la salle à manger,
tu regardais à la télévision ton match qui terminait tard .
Je te prenais discrètement par le bras , pour regarder
avec toi , quelque chose que tu aimais , j'y étais  aussi
assise à coté de toi , jusqu'à ce que tu ailles te coucher !
​Jamais je ne pouvais supporter que tu sois tel " un gland !"
Jamais tu n'as enlevé mon bras , ni ne m'as dit de partir !

" Est ce que tu te rappelles de moi , Papa ? "

​Dis moi mon Papa !
Mais comment as tu fais pour vivre sans nous ?
​Je sais que tu parlais de nous sans cesse aux autres !
Souvenirs de pluches , de toi cuisinier , de vaisselles !
​Moi aussi j'ai encore tant d'images , de tes explications

Mais dis moi mon Papa !
​Comment se passaient tes journées après nous ?
​Elles étaient sans but , sans raisons , sans intérêt !
Souvenirs de cirages de chaussures en cuirs lustrées !
Moi aussi j'ai encore tant d'image par ta pédagogie .
Tu t'occupais de nous , tu aimais nous apprendre ,
tu aimais transmettre ton savoir , tes connaissances .

Mais dis moi mon Papa !
​Pendant tes souffrances , tu pensais à quoi si seul ?
​Je sais que tu te trainais comme une peau de chagrin .
​Je sais que tu trainais le poids de ta misère en épave .
Souvenirs de nos bains dans la baignoire en HLM ,
le confort , c'était tout neuf dans les citées ouvrières !

​" Est ce que tu te rappelles de moi , Papa ? "

J'avais envie de te revoir , et je l'avais exprimé à Maman .
C'était justement dans la période où je pensais très fort à toi ,
encore plus que d'habitude pour différentes raisons !
​Il est dit que ce sont des signes ! J'habitais Paris la capitale .
Ma croix perdue dans le trou de la baignoire irrécupérable ,
que ma grand-mère m'avait offerte et qui priait beaucoup .
​C'était la seule qui était charitable pour toi et qui pensait à toi .
​La couscoussière que l'on m'a offerte à mon anniversaire !
​Tu étais le Roi , tu étais au top du gout à l'odeur envoutante .
​Je voulais te revoir sans notion d'où tu en étais de ta santé ,
​Mon premier Fils était né pour ma fête des Mamans .
​Me posant la question , de pourquoi il choisit cette date là !

" Est ce que tu te rappelles de moi , Papa ? "



Dernière édition par Aracknida72 le Sam 11 Mar - 13:07, édité 1 fois

_________________
[[size=13]font=Georgia]Pour vôtre pas sage bien guidé jusqu'ici ,

Mais surtout : pour ma Muse , ou mes Muses et les Vôtres , un Grand MERCI
Par ce qu'Elles nous offres tant de Fleurs et d'éclairages ( éclairs-sans âges )

Muriautine Day's in the Sarthe my Country !

Aracknida72
Admin

   

[/font][/size]
avatar
Aracknida72
Admin

Date d'inscription : 09/01/2017
Age : 58
Localisation : Sarthe

http://78anita72.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: POESIE de Anita : A mon Ivrogne de Père , Pardonnes moi Mon PAPA !

Message par Aracknida72 le Dim 29 Jan - 21:23

Ensuite je n'ai rien compris , tout c'est passé sans moi !
​Je n'ai pas pu être là !  Je n'ai pas été prévenue !

​Maman était très forte et décidait de tout , pour tout .
​Je n'ai en rien pu assister à ton départ , je n'étais pas là !


Tu sais Mon Papa !
Que ce n'est pas ma nature , de ne pas être présente .

​T'aimer c'était interdit , Te voir c'était interdit , Te rencontrer
c'était impossible tant Maman perdurait la haine contre toi ,
nous baignant dans le traumatisme bien entretenu constamment !
Encore aujourd'hui elle ne cèdera pas , je crains qu'elle partira avec !


Que la pire des insultes était de te ressembler en monstre !
Elle voulait tout savoir , enquêtrice experte jouant avec nous
et nôtre sensibilité pour nous tenir sous sa domination !!

Mais tu disais une phrase en laquelle tu avais forte confiance
​"" Vous comprendrez lorsque vous serez grandes ! ""

​Comprendre les jeux stratégiques d'imbrications familiales !
conscients ou pas ,
​volontaires ou pas !
C'est que ma vie à des schémas pareilles en aillant été différente !

​J'ai perdu mes trois Fils alors que je n'ai jamais été méchante
​J'ai perdu mes trois Fils alors que je n'ai jamais bu , ni fumer
J'ai perdu mes trois Fils alors que je m'occupais très bien d'eux !

Maman est au centre et diffuse ses dire à qui écoutent sa traduction !
Elle est si inquiète pour moi , qui aurait préféré des fils que j'ai eu ,
il y a longtemps déjà que je n'ai plus de nouvelle d'eux ,
mais Maman se sent obligée de me rappeler leurs anniversaires !
et surtout que je  n'oublie pas sa fête des mères à elle !!!!!!

J'ai un chagrin monstrueux avec la connaissance de l'origine de ma colère !
Et elle me demande régulièrement mais quand vas tu craquer ?

  


Je fais de mon mieux pour tenir le choc  !
et que je suis certainement très moche de penser comme çà !





Dernière édition par Aracknida72 le Sam 11 Mar - 13:06, édité 1 fois

_________________
[[size=13]font=Georgia]Pour vôtre pas sage bien guidé jusqu'ici ,

Mais surtout : pour ma Muse , ou mes Muses et les Vôtres , un Grand MERCI
Par ce qu'Elles nous offres tant de Fleurs et d'éclairages ( éclairs-sans âges )

Muriautine Day's in the Sarthe my Country !

Aracknida72
Admin

   

[/font][/size]
avatar
Aracknida72
Admin

Date d'inscription : 09/01/2017
Age : 58
Localisation : Sarthe

http://78anita72.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: POESIE de Anita : A mon Ivrogne de Père , Pardonnes moi Mon PAPA !

Message par Aracknida72 le Dim 29 Jan - 21:24


_________________
[[size=13]font=Georgia]Pour vôtre pas sage bien guidé jusqu'ici ,

Mais surtout : pour ma Muse , ou mes Muses et les Vôtres , un Grand MERCI
Par ce qu'Elles nous offres tant de Fleurs et d'éclairages ( éclairs-sans âges )

Muriautine Day's in the Sarthe my Country !

Aracknida72
Admin

   

[/font][/size]
avatar
Aracknida72
Admin

Date d'inscription : 09/01/2017
Age : 58
Localisation : Sarthe

http://78anita72.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: POESIE de Anita : A mon Ivrogne de Père , Pardonnes moi Mon PAPA !

Message par Aracknida72 le Dim 29 Jan - 21:25

Avoir tord ou raison n'est pas la question !

​Il est même hors sujet de cautionner ou de juger
ni mon Père , ni ma Mère .
​Puisque nous vivions tous dans cet enfer .
​Eclairage personnel pour ne pas être comprise de travers .
​Hors de moi l'idée de vouloir déplaire ,
​mais réajustement de cœurs qui saignent se demandait nécessaire .

Que je dois reconnaissance à mes Parents , les Deux .
​Que je dois les respecter , les honorer tous les Deux .
​Qu'il n'est pas trop tard , qu'il y a encore quelque chose à faire .

Par ce qu'il était important d'écrire pour mon Père , 
​pour qu'il réintègre tout entier sa place en mon cœur ,
pour lui laisser dire ce qu'il avait dans le sien pour partir .
Ainsi le valider comme témoignage :

"" PAROLES D'UN PAPA A SA FAMILLE ""

​La mort la plus terrible que d'être obligé de se taire
​comme enterré vivant dans un cimetière ,
​sans jamais avoir droit de réponse ni de paraître .

Sa bataille jusqu'au bout , celle d'un Père ,
il était important d'y regarder de beaucoup plus près .
​Pour combattre sous toutes ces formes la misère .
​Qu'il n'accepta jamais d'être divorcé et ni déchu jugé ,
ni son accusation condamnation d'avoir été tortionnaire .

​A chacun de regarder en face si il peut être fière
​de ses propres agissements dans ses manières .



C'est merveilleux d'écrire pour ses effets thérapeutiques
J'ai vraiment l'impression que la pression de ma colère
est  partie , en tout cas , elle n'est plus là .

AUREVOIR PAPA , TROUVES BIEN TA ROUTE AU CIEL

Reviens me voir quand tu voudras pour me parler
je serais là , et j'écrirais pour toi .

La Paix :
Ne pas sous estimer jusqu'où elle peut s'étendre ,
Je suis certaine que les miracles sont possibles .






Dernière édition par Aracknida72 le Sam 11 Mar - 13:05, édité 1 fois

_________________
[[size=13]font=Georgia]Pour vôtre pas sage bien guidé jusqu'ici ,

Mais surtout : pour ma Muse , ou mes Muses et les Vôtres , un Grand MERCI
Par ce qu'Elles nous offres tant de Fleurs et d'éclairages ( éclairs-sans âges )

Muriautine Day's in the Sarthe my Country !

Aracknida72
Admin

   

[/font][/size]
avatar
Aracknida72
Admin

Date d'inscription : 09/01/2017
Age : 58
Localisation : Sarthe

http://78anita72.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: POESIE de Anita : A mon Ivrogne de Père , Pardonnes moi Mon PAPA !

Message par Aracknida72 le Dim 29 Jan - 21:25

La paix , c'est en nôtre cœur qu'elle peut être évolutive
nous ouvrant ainsi de très belles perspectives afin de trouver les justes résolutions  .

Anita

_________________
[[size=13]font=Georgia]Pour vôtre pas sage bien guidé jusqu'ici ,

Mais surtout : pour ma Muse , ou mes Muses et les Vôtres , un Grand MERCI
Par ce qu'Elles nous offres tant de Fleurs et d'éclairages ( éclairs-sans âges )

Muriautine Day's in the Sarthe my Country !

Aracknida72
Admin

   

[/font][/size]
avatar
Aracknida72
Admin

Date d'inscription : 09/01/2017
Age : 58
Localisation : Sarthe

http://78anita72.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: POESIE de Anita : A mon Ivrogne de Père , Pardonnes moi Mon PAPA !

Message par Aracknida72 le Lun 6 Fév - 18:26

Ecrit par Arnaud30

j'ai écris ça il y a quelques années.

J'ai parfois abusé de ton pouvoir festif,
Pour me débarrasser de ma complexité
En laissant mariner mon esprit torturé
Dans l'essence sucrée de ton principe actif.

Oui! J'ai bu pour briller et être créatif
Ou afin de chasser quelques sombres idées,
Mais surtout pour parler aux femmes désirées
Sans vraiment me soucier de ton côté nocif.

Tu m'as mis dans un trou, tout au fond d'une nasse
Où, tapis comme un loup je hurle mon angoisse
D'être ce détenu qui finira pendu.

Tu es , traître boisson, comme une courtisane
Qui le matin venu réclamera son dû
En plantant un tison au milieu de mon crâne.



Bonjour Arnaud 30 ,

Votre texte Poétique est très bien ici
c'est avec plaisir mêlé de sympathie
que j'en fait une lecture attentive

Oui je suis consciente de ces effets
donnant du courage aux hommes
dépouillés de leur noblesse en destrier

Comment aussi honteux au réveil
s'il ne se rappelle de rien de la veille
il est ridiculement tout petit  défait

Faiblesse de l'homme n'a pas raison
tout perdre son honneur en déraison
l'amour veux lui résister offrant son  pardon

Mais  pas certaine que ce soit suffisant !


Merci pour votre Partage : Cadeau !
Anita

02.02.2017

.


Dernière édition par Aracknida72 le Sam 11 Mar - 13:10, édité 1 fois

_________________
[[size=13]font=Georgia]Pour vôtre pas sage bien guidé jusqu'ici ,

Mais surtout : pour ma Muse , ou mes Muses et les Vôtres , un Grand MERCI
Par ce qu'Elles nous offres tant de Fleurs et d'éclairages ( éclairs-sans âges )

Muriautine Day's in the Sarthe my Country !

Aracknida72
Admin

   

[/font][/size]
avatar
Aracknida72
Admin

Date d'inscription : 09/01/2017
Age : 58
Localisation : Sarthe

http://78anita72.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: POESIE de Anita : A mon Ivrogne de Père , Pardonnes moi Mon PAPA !

Message par Aracknida72 le Lun 6 Fév - 18:33

Coïncidences :

Ce matin
je me suis habillée avec ma robe
Georges De La Tour ,
nom que je lui est attribuée puisque d'une façon humoristique elle est
en dentelle de Laine au Crochet toute en dégradée de marrons
avec en plus du vert très doux et argenté , ambre er or en en lumière 
 
Ma robe de dessous en tissu couleurs jaune d'or ambrée
Et un petit pull léger , de la même teinte ensoleillée


Mais il pleut dehors nous sommes en début février
très venteux parfois très glacial et aussi pluvieux

Prête pour partir travailler , je m'y rend en voiture
Trouver un stationnement c'est un défi quotidien
Mais ce matin pas de place ! Je m'inquiète un peu

J'espère en trouver une , pas trop loin du travail mon lieu
Lorsque par hasard juste là , à ma gauche c'est heureux
un emplacement idéal à porté de vue il semble accessible

Elle sera pour moi , vraiment sympa le créneau facilement .
Contente et très bien garée , lorsque je ferme mon manteau
après avoir rabattue mes rétroviseurs à l'extérieur je remarque :


Que j'étais au pied d'une maison dont le ravalement partie basse
Couleurs Or , la seule en son genre dans cette teinte particulière
Comme m'a couleur de base vestimentaire décidée au moment

Lorsque machinalement , je regarde dans l'encadrement de la porte

Remarquant une autre coïncidence dont le numéro était le 79
qui pour moi représente la date : l'anniversaire de mon premier Fils
mais aussi l'année de la mort de mon Père

J'en comprend par la Couleur or du Soleil dans un climat gris
ma robe en lien couleurs de la terre au Soleil avec du vert renaissance
Le Soleil est partage , retrouvaille , joie , chaleur , été , prospérité
que mon Père me répond suite à mes textes pour lui !

A chacun ses rêves , je crois en la vie
j'ose espérer que mon Papa a trouvé enfin La Lumière




Anita  04.02.2017


un beau texte bien écrit et émouvant
hasard ou main du destin ?
bises


MERCI Raymonde


Ma robe  surnommée   " Georges De La Tour " 









Ma robe  surnommée   " Georges De La Tour " 
du nom de l'artiste Maitre Peintre spécialiste des Couleurs clairs/obscures . 1645


Le Hasard des jours heureux .

Anita


Croquis pour Costume  de Spectacle Crêches

réalisé par Anita



A chacun ses rêves , je crois en la vie
j'ose espérer que mon Papa a trouvé enfin La Lumière



.


Dernière édition par Aracknida72 le Sam 11 Mar - 13:03, édité 1 fois

_________________
[[size=13]font=Georgia]Pour vôtre pas sage bien guidé jusqu'ici ,

Mais surtout : pour ma Muse , ou mes Muses et les Vôtres , un Grand MERCI
Par ce qu'Elles nous offres tant de Fleurs et d'éclairages ( éclairs-sans âges )

Muriautine Day's in the Sarthe my Country !

Aracknida72
Admin

   

[/font][/size]
avatar
Aracknida72
Admin

Date d'inscription : 09/01/2017
Age : 58
Localisation : Sarthe

http://78anita72.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: POESIE de Anita : A mon Ivrogne de Père , Pardonnes moi Mon PAPA !

Message par Aracknida72 le Lun 6 Fév - 19:10


est-ce une robe crochetée?
anita la petite fée qui sait tout faire
magnifique!!!
bises


Merci , Raymonde , c'est au Crochet

point Ananas et Coquillages principalement  .

tu peux cliquer sur mon WWW   et ensuite sur :  Laine  ou Robe      dans les mots clefs


je suis admirative

Arnaud ta poésie est poignante par certains vers cruelle réalité
bises


_________________
[[size=13]font=Georgia]Pour vôtre pas sage bien guidé jusqu'ici ,

Mais surtout : pour ma Muse , ou mes Muses et les Vôtres , un Grand MERCI
Par ce qu'Elles nous offres tant de Fleurs et d'éclairages ( éclairs-sans âges )

Muriautine Day's in the Sarthe my Country !

Aracknida72
Admin

   

[/font][/size]
avatar
Aracknida72
Admin

Date d'inscription : 09/01/2017
Age : 58
Localisation : Sarthe

http://78anita72.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: POESIE de Anita : A mon Ivrogne de Père , Pardonnes moi Mon PAPA !

Message par Aracknida72 le Sam 11 Mar - 13:01

J'aurais tellement aimé fût un temps
aimé avoir ce Père
qui enseigne sage et gentil
​Assit dans son fauteuil
près d'une cheminée
avec des braises des flammes
et qui fumerait la pipe
avec un tabac très odorant
J'aurais été assise proche de lui
sur mes genoux sur un tapis
A l'écouter parler
je l'aurais admiré pour sa sagesse
​J'aurais bu toutes ses phrases
tout ce qu'il aurait voulu m'expliquer
Pendant toute ma croissance
et puis après

Les années auraient passées
Je n'aurais eu envie de rien d'autre
​Même pas d'aller prendre un mari
Je n'aurais pas été chercher les informations
puisque tout me serait arrivé sur un plateau d'argent
Et il aurait fallu que mon Père imaginaire que j'aimais
me mette un coup de pied aux fesses
​pour aller le chercher ailleurs s'il y était
!
Fin de la visualisation
!
Dieu soit loué
Je n'ai pas eu ce Père Fabuleux
Il a fallu que je cherche
​!
PAS à PAS
!
PAPA
!
​Que je découvre petit à petit
ma véritable vie
avec son évolution
Qui est sera mon Œuvre
j'en suis responsable
​Les surprises ne sont pas terminées
!
Ce qui est certain
c'est que dans le cas idéal
qui ne c'est pas produit
je ne serait pas devenue moi
aujourd'hui
!
!


​Que ce je ne sais pas
qui je serais devenue si j'avais continué
​à vivre avec mon Géniteur mon Papa
​C'est un Miracle que nous ne soyons pas totalement abrutie
temps l'ambiance était toxique
​Je ne m'accroche qu'au positif
​Mon Père a souffert suffisamment
ni maitre de tout
!
​Dieu a permis que je soit sa fille un certain temps
Mais pour ma vie
DIEU DANS L'ABOLUE SANS ETIQUETTE NI RELIGION
est Mon Véritable Père
+
+
+
​Anita
4 Avril 2001

​.


_________________
[[size=13]font=Georgia]Pour vôtre pas sage bien guidé jusqu'ici ,

Mais surtout : pour ma Muse , ou mes Muses et les Vôtres , un Grand MERCI
Par ce qu'Elles nous offres tant de Fleurs et d'éclairages ( éclairs-sans âges )

Muriautine Day's in the Sarthe my Country !

Aracknida72
Admin

   

[/font][/size]
avatar
Aracknida72
Admin

Date d'inscription : 09/01/2017
Age : 58
Localisation : Sarthe

http://78anita72.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: POESIE de Anita : A mon Ivrogne de Père , Pardonnes moi Mon PAPA !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum